185 000 dossiers MaPrimeRénov’ au 1er trimestre 2021

Lecture : 3 min

Le dispositif étatique « MaPrimeRénov’ », lancé en 2020, est une aide financière accordée aux propriétaires et copropriétaires qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique sur leur logement. Il est depuis janvier 2021 et grâce au plan France Relance ouvert sans condition de ressources. Résultat : un accroissement exponentiel des demandes a été enregistré au premier trimestre 2021 : plus de 185 000 dossiers.

MaPrimeRénov’ : 317 millions d’euros affectés en 3 mois

En 2020, ce sont 191 690 demandes pour l’aide « MaPrimeRénov’ » qui ont été réalisées par les propriétaires aux revenus modestes. L’ouverture du dispositif à tout ménage, quel que soit son niveau de ressources, a permis qu’un tel chiffre soit quasiment atteint en seulement 3 mois.

 

Le plan France Relance décidé par le gouvernement en septembre 2020 pour redynamiser l’économie après la crise du Covid tente de répondre parallèlement aux problématiques sociales et écologiques.

L’accession de tout propriétaire, occupant ou bailleur, ou copropriétaire, à l’aide « MaPrimeRénov’ » s’inscrit dans ce cadre. Il doit permettre l’accélération de la transition énergétique des logements.

Sur les 185 000 dossiers déposés au cours du premier trimestre 2021, près de 117 000 ont été validés, soit un montant global de 317,4 millions d’euros de primes. L’aide étant versée après achèvement des travaux, ce sont à ce jour 58 000 primes qui ont été payées pour 2021.

55 % des travaux sont consacrés au changement du système de chauffage

Plusieurs types de travaux sont finançables avec la prime de rénovation énergétique :

  • L’isolation des combles, des murs, des planchers, ou des fenêtres
  • L’amélioration du système de chauffage (pompe à chaleur air/eau, poêle à granulés, chaudière gaz très haute performance énergétique)
  • Le changement du système de ventilation
  • L’installation de panneaux photovoltaïques...

Plus de la moitié des primes sont utilisées pour améliorer le système de chauffage des logements (55 %), viennent ensuite les travaux d’isolation (34 %). 8 % de ces primes servent à payer un forfait d’assistance à maitrise d’ouvrage, celui-ci est destiné à l’accompagnement des ménages qui veulent réaliser des rénovations de grande ampleur.

Les ménages modestes principalement bénéficiaires de « MaPrimeRénov’ »

Si le dispositif « MaPrimeRénov’ » est désormais accessible à tous les ménages, les catégories modestes et très modestes en restent les principales demandeuses, 59 % des dossiers déposés en 2021. Les ménages intermédiaires représentent également une part importante des demandes de cette prime (36 %).

Si l’on s’intéresse à la géographie des demandes, il apparaît que les régions Hauts de France, Auvergne Rhône Alpes et Île-de-France sont en tête des régions où le plus grand nombre de dossiers a été déposé.