Centrale solaire : Disneyland s’équipe d’ombrières photovoltaïques

Lecture : 3 min

Le parc Disneyland Paris a décidé de s’équiper d’une centrale solaire grande comme 24 terrains de football. Des ombrières photovoltaïques recouvertes de 67 500 panneaux solaires surplomberont le parking visiteurs. L’objectif est double : valoriser cet espace pour produire de l’énergie et protéger les visiteurs du soleil et la pluie.

Des ombrières photovoltaïques pour économiser 750 tonnes de CO2 par an

L’installation d’ombrières photovoltaïques représente un projet colossal pour le parc Disney et son partenaire et co-investisseur Urbasolar − le premier spécialiste français du solaire photovoltaïque.

Cette centrale constituée de 67 500 panneaux solaires surplombera 17 hectares de parking. Elle permettra de produire 31 GWH (gigawatts-heures) d’électricité par an et donc de couvrir 17 % de la consommation énergétique annuelle du parc.

Disneyland Paris précise qu’un tel parc solaire garantirait les besoins énergétiques annuels d’une ville de 14 500 habitants. Il ajoute que « cette centrale contribuera à la réduction des émissions de gaz à effet de serre à hauteur d’environ 750 tonnes de CO2 par an au sein du territoire local de Val d’Europe ».

Une construction en plusieurs étapes

Ce projet écoresponsable sera mené en plusieurs étapes. Si le terme est prévu pour 2023, une première livraison a déjà eu lieu en juillet 2020 et sera opérationnelle dès le printemps prochain. Le défi à relever est de faire en sorte que le chantier soit conduit sans gêner l’utilisation du parking.

Habitué des installations solaires de très grande taille, Urbasolar va ainsi réaliser l’une des plus grandes centrales d’Europe. Elle dépassera par sa superficie 2 autres centrales seine-et-marnaises qui étaient déjà impressionnantes : 40 000 panneaux sur des carrières abandonnées à Meaux, et 44 000 sur un ancien remblai à Annet-sur-Marne.

Les projets environnementaux au pays de Mickey

Par ce projet de grande ampleur, Disneyland Paris démontre une fois de plus son engagement en faveur de l’environnement. 

En 2013, le parc construisait sa propre station d’épuration, ce qui lui aurait permis d’économiser 1,5 million de m3 d’eau. Puis en 2015, en partenariat avec Pierre&Vacances-Center Parcs, il décidait d’installer une centrale de géothermie afin de couvrir une partie de ses besoins en eau chaude.

Le déploiement d’ombrières photovoltaïques sur le parking intègre donc la stratégie environnementale de ces dernières années. Petit plus : sur cette centrale solaire qui protégera les visiteurs du soleil et de la pluie, une immense tête de Mickey sera visible du ciel et éclairée la nuit grâce à des LED.