Des maisons durables avec une imprimante 3D et du béton de chanvre

Lecture : 3 min

Aux États-Unis, l’entreprise de construction Black Buffalo 3D Corporation a mis au point des imprimantes 3D au format XXL pour construire des maisons écologiques durables en béton de chanvre.

L’impression 3D pour réduire les coûts de main-d’œuvre et de matériaux

L’entreprise new-yorkaise Black Buffalo 3D Corporation a présenté, lors du dernier salon des constructeurs d’Orlando en Floride, sa nouvelle imprimante 3D, suffisamment performante pour construire des bâtiments de 3 étages.

 

Black Buffalo 3D Corporation est un acteur important du marché des imprimantes 3D à grande échelle, destinées à la construction. L’impression 3D à grande échelle se développe de plus en plus, et vient s’ajouter aux autres techniques de construction pour mieux répondre aux enjeux environnementaux actuels.

En effet, l’impression 3D permet de réduire de façon conséquente les quantités de béton nécessaires à la construction d’un bâtiment, d’éviter le gaspillage et de gagner un temps considérable. Selon Black Buffalo 3D Corporation, la construction d’un bâtiment avec sa toute dernière imprimante 3D permet de réduire les coûts de main-d’œuvre de 80 %, et les coûts des matériaux de 70 %.

Cette imprimante de 8,30 mètres de haut est d’autant plus en phase avec les enjeux environnementaux qu’elle utilise un matériau biosourcé, le béton de chanvre, obtenu grâce à un mélange de chaux ou de ciment, servant de liant, avec de la chènevotte, qui n’est autre que de la paille de chanvre, la partie intérieure de la tige qui subsiste après l’extraction des fibres.

Des murs porteurs en béton de chanvre

Pour construire une maison, l’imprimante 3D de Black Buffalo 3D Corporation empile donc, par couches successives, ce béton de chanvre. Elle a la capacité d’imprimer une surface de 150 m2 en 30 heures seulement, ce qui ouvre des perspectives très intéressantes.

Si cette imprimante 3D à grande échelle ne se charge que des murs porteurs, n’évitant donc pas les heures de travail supplémentaires pour la construction plus classique des cloisons intérieures et l’installation des menuiseries notamment, elle permet tout de même de réduire considérablement la durée de construction d’une maison.

La machine peut travailler en continu, nuit et jour, pendant que des équipes se relaient sur le chantier. Cette rapidité peut être très utile à diverses occasions, par exemple en cas de catastrophe naturelle créant une urgence à reloger les habitants d’une zone sinistrée.

Quant au béton de chanvre, il est plus écologique que le béton conventionnel, mais aussi plus léger et plus résistant, selon Black Buffalo 3D Corporation, qui s’est associée pour concevoir ce matériau biosourcé à Revive Hemp, une société qui se charge du broyage du chanvre, et à Alquist, une entreprise américaine de construction de logements par impression 3D.

Black Buffalo 3D Corporation va investir 36 millions de dollars dans ses imprimantes à grande échelle, pour développer leur présence dans le secteur de la construction.