Futur Living Berlin : un quartier intelligent digne d’une Smart City

Lecture : 3 min

La Smart City, ou ville intelligente, est un modèle de ville faisant appel aux nouvelles technologies pour améliorer le quotidien de ses habitants. À Berlin, un quartier entier, construit sur le modèle smart, a vu le jour.

Futur Living Berlin : des logements connectés

Le quartier Future Living Berlin, porté par un bailleur social, un cabinet d’architectes et d’urbanistes et des partenaires de renom comme Panasonic, a accueilli ses premiers locataires en juin 2020. L’idée, elle, est née en 2010, et les premières études, menées en 2015, ont conduit à la construction du projet entre 2017 et 2019.

L’ensemble de 12 bâtiments repose essentiellement sur la domotique et la robotique. Il comprend 90 logements du 2 au 4 pièces, un local d’exposition et 10 commerces.

Dans tous les logements, les meubles de cuisine sont motorisés et se règlent en hauteur pour s’adapter à la taille de chaque occupant. Les divers équipements connectés sont pilotables depuis une application dédiée sur smartphone, et les habitants des logements peuvent consulter sur leur écran de télévision leurs données de consommation d’électricité.

Si un détecteur de fumée se déclenche, l’alarme apparaît sur l’écran de télévision : un système particulièrement utile pour les personnes sourdes ou malentendantes. Lumières, serrure, protections solaires en été : tout est commandable à distance.

 

La Smart City et la gestion écologique de l’énergie   

Autre objectif de ce quartier conçu comme un échantillon de Smart City : une gestion verte de l’énergie.

600 panneaux photovoltaïques ont été répartis sur 8 toits, et tout est pensé pour une autoconsommation collective optimisée. Le chauffage et l’eau chaude des logements sont obtenus grâce à 17 pompes à chaleur air/eau Panasonic, et 35 % de l’électricité produite dans ce quartier intelligent est absorbée par les pompes à chaleur. À terme, l’autoconsommation devrait représenter environ 90 % de la production totale d’électricité.

Tout le système de production d’électricité est piloté par des algorithmes, qui décident en fonction des habitudes des occupants quel est le moment idéal pour lancer le chauffage, stocker de l’énergie ou encore vendre ou acheter au réseau national. Par ailleurs, l’électricité produite est vendue 15 % moins cher aux habitants et aux commerçants, car elle n’est pas soumise aux taxes habituelles.

À l’automne 2020, 5 premiers véhicules électriques seront mis en partage, avec des emplacements réservés et des stations de charge intelligentes. Plus tard, des points de livraison de colis et des buanderies communes devraient voir le jour.