Pierre Letournel, vainqueur d’un concours international d’ébénisterie

Lecture : 2 min

Le jeune apprenti ébéniste, originaire d’une commune proche de Rennes, vient de remporter la première place d’un concours international spécialisé. Une satisfaction personnelle pour un artisan en pleine reconversion professionnelle.

La première place du concours pour sa table de chevet d’inspiration Louis XVI

Pour Pierre Letournel, cette première place au challenge Felder, un concours international organisé par une marque de machines à bois, est avant tout une victoire personnelle. Originaire de Thorigné-Fouillard, à l’est de Rennes, ce jeune apprenti ébéniste de 25 ans est en pleine reconversion professionnelle.

Pendant le confinement, il profite du temps dont il dispose pour fabriquer une table de chevet. Amateur du style Louis XVI, il s’en inspire pour créer sa pièce, qu’il confectionne avec de l’érable sycomore anglais et du noyer américain.

La table de chevet de Pierre Letournel séduit le jury, qui le retient, avec 49 autres candidats, à l’issue de la première sélection. C’est ensuite les internautes qui élisent leur projet préféré. La table de chevet d’inspiration Louis XVI remporte plus de 2 000 votes et se place en première position, à la stupéfaction du jeune apprenti.

Gagner ce concours lui permet non seulement de remporter une ponceuse de chants à bande, mais aussi de la notoriété et de la visibilité.

Un apprenti ébéniste en reconversion professionnelle

Si Pierre Letournel a toujours aimé travailler le bois, il n’avait toutefois pas choisi cette voie à la fin de ses études.

Après avoir obtenu un bac général, il entame un DUT en gestion des entreprises et des administrations. Il s’inscrit ensuite dans une école d’immobilier, puis prend la décision de faire de sa passion son métier. Le jeune homme change d’orientation, et entre au centre de formation des apprentis de Fougères pour apprendre le métier d’ébéniste.

Il obtient un CAP puis un Brevet Technique des Métiers (BTM) ébéniste. Actuellement en apprentissage près de Paris à l’atelier Helbecque, un maître en ébénisterie d’art, il a prévu de continuer sa formation et de préparer un Brevet Technique des Métiers Supérieur (BTMS) à Nantes.

Pierre Letournel, qui rêve d’ouvrir un jour son propre atelier, garde toutefois les pieds sur terre et souhaite commencer en tant que salarié, pour parfaire sa connaissance du métier avant de se lancer à son compte.