Pose de fenêtres par un professionnel : quel budget prévoir ?

Lecture : 3 min

La pose de fenêtres est un travail technique et minutieux qu'il est préférable de confier à un artisan menuisier. Quel est le budget à prévoir pour ces travaux ?

Vous souhaitez changer vos fenêtres pour améliorer l’isolation de votre logement ? L’intervention d’un professionnel est vivement conseillée pour un travail de qualité. Pour la pose de fenêtres, c’est vers un artisan menuisier qu’il faudra vous tourner. Comment estimer le montant de ces travaux ?

 

Le prix de la dépose-pose d’une fenêtre

De nombreux éléments peuvent faire fluctuer les tarifs pratiqués pour la dépose d’une ancienne fenêtre et la pose d’une nouvelle, à commencer par la fenêtre elle-même.

Le prix ne sera en effet pas le même pour une pose de porte-fenêtre que pour une petite ouverture. Il diffère également en fonction de votre zone géographique, les prix étant plus élevés en région parisienne et dans les grandes agglomérations. Enfin, plus le chantier est difficile d’accès, plus le prix de la pose est élevé. Le tarif peut donc varier selon que la fenêtre est sous un toit ou au rez-de-chaussée par exemple.

Toutefois, il est possible d’établir une moyenne de prix pour avoir une idée générale, à affiner ensuite à partir des devis des artisans.

Ainsi, pour la dépose de l’ancienne fenêtre, le prix de la main d’œuvre est en moyenne de 150 euros TTC. Pour la pose de la nouvelle fenêtre, il faut prévoir environ 225 euros TTC.

Selon la configuration, le tarif peut évoluer du simple au double. L’artisan menuisier peut en effet intervenir sur une fenêtre en construction, ce qui implique une pose plus simple car il n’a pas besoin de prendre en compte les éventuels éléments déjà en place. Dans ce cas, comptez entre 150 et 250 euros. Dans le cas d’une fenêtre en rénovation, le prix de la main d’œuvre est plutôt situé entre 200 et 400 euros.

 

Les aides financières disponibles

Sachez que faire poser des fenêtres respectant les normes environnementales et vous permettant d’améliorer l’isolation de votre logement vous donne droit à des aides financières. Pour cela, vous devez faire appel à un menuisier qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Jusqu’à fin 2020, le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) permet de toucher une aide de 40 euros par fenêtre, à condition qu’il s’agisse de double vitrage. Si votre logement a plus de 2 ans, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 %. Vous pouvez également bénéficier de l’éco PTZ, un prêt à taux zéro, du dispositif de la Prime Energie ou encore d’aides de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah).

De nombreuses collectivités proposent également des dispositifs complémentaires aux aides de l’Etat.