Plombier

Le plombier est un professionnel qualifié pour intervenir, en urgence ou non, sur vos installations sanitaires. Il est en mesure d’installer une baignoire, une douche, un évier, de réparer des fuites et de déboucher des canalisations. Il peut également avoir une spécialité et être plombier-chauffagiste.

Plombier

Quelles sont les compétences actuelles des plombiers ?

Aujourd’hui, le plombier est également appelé installateur sanitaire. Il installe et raccorde les éléments sanitaires comme les lavabos, les douches et baignoires, les WC et les éviers. Il pose et raccorde la robinetterie, installe les réseaux d’adduction d’eau, raccorde les installations au réseau des eaux usées, débouche les canalisations et répare les fuites.

L’époque à laquelle le plombier était spécialisé dans le travail du plomb est depuis longtemps révolue. Désormais, le plombier travaille aussi bien avec l’inox que le cuivre, l’acier, le plastique ou divers matériaux de synthèse. Il utilise de nombreux outils : des coupe-tubes pour assembler ou désassembler les tubes des éléments sanitaires, des pinces à couper et des scies à métaux pour découper la tuyauterie, mais aussi de la colle et des lampes à gaz pour fixer et souder les arrivées et les sorties d’eau.

Le plombier est aussi bien appelé à intervenir chez les particuliers que dans les hôtels, les hôpitaux, les entreprises et même dans les fermes.

Quelles peuvent être les spécialités du plombier ?

Le plombier est souvent plombier-chauffagiste. Dans ce cas, il est habilité à assurer l’installation, la réparation et l’entretien des équipements thermiques comme les chaudières ou les radiateurs, mais aussi des appareils de ventilation et de climatisation.

Il est également habilité à réaliser les installations de gaz et le raccordement des appareils fonctionnant au gaz. Dans ce cas, le plombier est à la fois installateur sanitaire et installateur thermique.

Dans quels cas faut-il appeler un plombier ?

Les situations d’urgence

Votre voisin vient de vous signaler un dégât des eaux, visiblement en provenance de votre logement, et vous n’arrivez pas à identifier la fuite ? Un plombier professionnel est formé pour remédier rapidement à ce genre de déconvenue qui peut rapidement causer de gros dégâts.

Certaines fuites sont faciles à identifier, mais pas forcément simples à réparer lorsque l’on ne dispose pas des compétences et du matériel d’un plombier. Ainsi, une chasse d’eau ou un robinet de baignoire qui fuient peuvent considérablement augmenter votre consommation d’eau, et donc votre facture. Un plombier saura très vite localiser et réparer la fuite.

Autre problème : les canalisations bouchées. Quoi de plus ennuyeux qu’une baignoire ou, pire, des toilettes bouchées ? Vous avez probablement essayé dans un premier temps de régler le problème vous-même, en versant des produits naturels ou chimiques, ou en utilisant une ventouse. Si vous n’avez pas réussi, c’est que la taille du bouchon est trop importante ou que celui-ci est situé trop loin. Le plombier dispose de matériel spécifique pour régler le problème, comme le furet manuel ou électrique ou encore le déboucheur à pompe. Il peut également être nécessaire de démonter les canalisations.

Les installations de nouveaux éléments

Vous n’avez pas de problème de fuite ou de canalisation bouchée, mais vous souhaitez changer de cabine de douche, installer une baignoire ou créer une arrivée d’eau pour installer une machine à laver ? Le plombier est le professionnel qu’il vous faut. S’il est également chauffagiste, vous pouvez faire appel à lui pour changer de chaudière ou installer une VMC.

Comment trouver un plombier près de chez vous ?

Vous avez besoin d’un dépannage urgent, ou vous souhaitez planifier des travaux et vous avez besoin d’un plombier ? Vous pouvez bien sûr passer par un annuaire, papier ou en ligne, et contacter un professionnel au hasard.

Attention toutefois, les prix pratiqués peuvent varier, et vous devez vous assurer que vous contactez un plombier professionnel, qu’il soit embauché par une entreprise ou à son compte. Pour plus de renseignements, vous pouvez également contacter la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de votre département.

Quelle est l’origine du métier de plombier ?

Le métier de plombier est très ancien, et remonte probablement à l’Égypte ancienne, où des canalisations en cuivre datant de plusieurs millénaires avant Jésus-Christ ont été retrouvées. Les canalisations sont alors placées non pas dans les maisons ou les palais, mais dans les pyramides, où elles permettent d’acheminer l’eau pour purifier les offrandes faites aux pharaons. Ces réseaux de canalisations servaient également à évacuer les liquides utilisés pour préparer les corps à l’embaumement.

Dans la Rome antique, les plombiers s’appelaient des plumbarii, car ils étaient spécialisés dans la fabrication des tuyauteries en plomb. Les réseaux de canalisations permettaient d’acheminer l’eau jusqu’aux villes, et notamment dans les villas et les thermes.

Au Moyen-Âge, le métier de plombier n’est plus orienté vers l’acheminement de l’eau et le travail des canalisations : les plombiers se spécialisent dans le travail du plomb, quelle que soit son utilisation. Ils sont par exemple amenés à doubler l’intérieur des cercueils des nobles et des rois avec du plomb, ou à construire les toits en plomb des cathédrales.

La construction des monastères fait de nouveau appel aux compétences initiales des plombiers. L’eau sert à faire tourner les moulins, à arroser les jardins, à cuisiner, à faire sa toilette et à évacuer les déchets. Elle est transportée dans des canalisations en bois, en poterie et parfois en plomb.

Au 17ème et au 18ème siècle, les plombiers sont également amenés à travailler sur l’alimentation en eau des fontaines situées dans les châteaux. Dans les campagnes, leurs missions sont variées : ils couvrent les toits de plomb, posent des canalisations, raccordent les maisons des classes aisées et les fontaines publiques au réseau. Ce n’est qu’au milieu du 19ème siècle qu’un véritable réseau d’adduction d’eau est créé à Paris, puis dans les autres grandes villes de France. Les immeubles sont progressivement raccordés par les plombiers et l’eau est enfin disponible à tous les étages.

Il faut attendre les années 1950 pour que les campagnes soient elles aussi raccordées. C’est aussi l’arrivée des canalisations en cuivre, qui seront des années plus tard remplacées par le PVC.