Rénovation thermique des bâtiments publics : 4 000 projets proposés

Lecture : 3 min

Le 7 septembre 2020, le gouvernement lançait deux appels à projets pour la rénovation thermique des bâtiments publics. Le succès est au rendez-vous et dépasse les attentes de l’État, à qui 8 milliards d’euros de projets ont été proposés, soit deux fois plus que le budget initialement prévu.

Deux appels à projets pour la rénovation thermique des bâtiments publics

Début septembre, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur et Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, avaient présenté deux appels à projets portant sur la rénovation énergétique des bâtiments publics.

Le premier appel à projets portait sur les bâtiments universitaires, et le deuxième sur les autres bâtiments publics appartenant à l’État, à l’exception des Ehpad et des hôpitaux pour lesquels un budget spécifique a été attribué dans le cadre du Ségur de la Santé.

Les dossiers étaient à envoyer avant le 9 octobre, pour une notification des marchés début 2021.

4 000 candidatures reçues dans le cadre des appels à projets

Ce sont en tout 4 000 projets, pour un montant total de près de 8 milliards d’euros, soit deux fois le budget prévu dans le cadre du plan de relance, qui ont été soumis à l’État. Les projets proposés pour les bâtiments hors universités représentent 4,3 milliards d’euros, et 3,7 milliards d’euros pour les bâtiments de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Une bonne nouvelle pour le secteur du bâtiment, durement touché par la crise sanitaire, mais aussi pour l’environnement. En effet, le parc immobilier de l’État, qui s’étend sur une superficie de 100 millions de m2, est responsable d’importantes émissions de gaz à effet de serre.

Les projets portent sur différents travaux, de la modernisation des systèmes de chauffage et d’éclairage à l’isolation, en passant par des rénovations de grande ampleur portant non seulement sur les performances thermiques, mais aussi, entre autres éléments, sur la mise aux normes en matière d’accessibilité.

Le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a annoncé avoir « demandé à la Direction de l’immobilier de l’État d’engager sans délai toutes les simplifications nécessaires pour accélérer la mise en œuvre de ces projets ».

Ces projets seront sélectionnés, pour la plupart, par les préfets des régions concernées, et les plus coûteux seront validés directement par le gouvernement. Les projets retenus seront annoncés avant le 30 novembre, pour un lancement des travaux dès 2021.