Menuisier

Les menuisiers ont longtemps travaillé exclusivement le bois, au même titre que les charpentiers et les ébénistes. Aujourd’hui, ils sont également amenés à poser des fenêtres en PVC, en alu ou en inox, à s’occuper de petite serrurerie et d’agencement intérieur.

Menuisier

En quoi consiste le métier de menuisier ?

Initialement, les menuisiers ne travaillaient que le bois, et intervenaient en parallèle avec d’autres corps de métiers comme les ébénistes et les charpentiers. S’ils ont conservé cet aspect du métier, ils sont aujourd’hui amenés à utiliser également d’autres matériaux comme le PVC, l’aluminium, l’inox ou le verre.

Concrètement, les menuisiers s’occupent tout d’abord des ouvertures : ils fabriquent et posent les fenêtres, les portes et les volets, que ceux-ci soient en bois, en métal ou en PVC. Ils fabriquent et posent aussi des parquets et réalisent des aménagements intérieurs comme les placards et dressings, les étagères, les escaliers et les cuisines. Ils effectuent également des travaux de petite serrurerie.

Ils réalisent parfois des travaux d’aménagement des combles et peuvent intervenir sur la charpente en collaboration avec les charpentiers. Les menuisiers sont aussi amenés à participer à la restauration d’ouvrages anciens.

Ils peuvent réaliser des travaux sur mesure, en prenant les cotes des différents éléments à construire et en les fabriquant dans leur propre atelier, ou poser des éléments fabriqués de façon industrielle comme les fenêtres ou les portes. Ils sont formés à l’utilisation de machines à bois et aux normes de sécurité.

Quelle est la différence entre un menuisier, un charpentier et un ébéniste ?

On a tendance à les confondre, et leurs missions se croisent parfois, mais il s’agit pourtant de trois métiers différents. S’ils ont en commun le travail du bois, leurs domaines d’intervention sont néanmoins distincts.

Ainsi, le menuisier travaille aujourd’hui essentiellement sur les ouvertures et l’agencement intérieur. S’il peut être amené à intervenir également sur les charpentes, ce domaine est néanmoins la spécialité du charpentier, qui travaille sur de grandes constructions en bois et peut aussi construire des ouvrages entièrement en bois comme les chalets par exemple. L’ébéniste, lui, est un artisan d’art des métiers du bois, spécialisé dans la fabrication de meubles.

Quelle est la formation des menuisiers ?

La formation la plus fréquemment suivie est le CAP menuisier qui s’obtient en deux ans. Il existe différentes spécialités, comme le CAP menuisier installeur, le CAP menuisier fabricant de menuiserie et agencement, ou encore le CAP menuisier aluminium verre.

Il existe également le Bac Pro Technicien Menuiserie, qui permet de se former à la pose de cuisines et de salles de bain.

Quelles sont les qualités et les compétences requises pour devenir menuisier ?

Les menuisiers doivent faire preuve de rigueur et de précision pour réaliser des travaux sur mesure, prenant en compte chaque détail pour répondre aux besoins de leurs clients. Ils doivent également être polyvalents, car leur domaine d’intervention est assez large. Des connaissances en géométrie, en mathématiques, mais aussi en maçonnerie, en plâtrerie et en serrurerie sont indispensables.

Enfin, les menuisiers doivent avoir une bonne résistance, car leur travail est très physique. Ils travaillent presque toujours debout et sont amenés à porter des charges lourdes.

Quels sont les outils utilisés par les menuisiers ?

Les menuisiers utilisent de nombreux outils et machines pour travailler le bois. Ils ont tout d’abord un établi dans leur atelier, à savoir une table de travail sur laquelle ils peuvent maintenir les pièces de bois grâce à un valet. Cet établi possède également une presse et une griffe, deux outils qui servent à travailler et raboter le bois.

Les menuisiers ont également besoin d’outils à tracer, comme le crayon rectangulaire, le mètre, les équerres et le trusquin, qui sert à tracer des lignes parallèles.

Ils utilisent des rabots pour aplanir le bois, des râpes pour l’amincir, et des outils de frappe comme le marteau, la massette et le maillet pour planter ou retirer les clous et assembler les différentes pièces entre elles. Les menuisiers ont aussi des ciseaux à bois et des bédanes, plus épais et résistants.

Pour débiter le bois, la scie à bûches manque de précision. Les menuisiers professionnels utilisent donc des scies plus adaptées :

  • La scie égoïne, qui est notamment adaptée au contreplaqué
  • La scie à guichet pour des découpes précises
  • La scie à tenons pour scier les planches de travers
  • La scie à araser, dont la lame s’utilise à plat et ne raye pas le bois
  • La scie à chantourner, pour découper des courbes
  • La scie d’encadreur, pour les travaux très minutieux

Enfin, ils disposent de machines électriques comme les ponceuses, les mortaiseuses, les raboteuses ou les dégauchisseuses. Il existe aussi des combinés à bois, c’est-à-dire des machines multifonctions.

Comment trouver un menuisier pour vos travaux ?

Vous souhaitez remplacer vos vieilles fenêtres par du double vitrage pour améliorer l’isolation de votre maison et réduire vos factures d’électricité ? Vos volets en ont vu de toutes les couleurs et auraient bien besoin d’être changés ? Vous souhaitez aménager un dressing, changer de cuisine ou de porte d’entrée ? Vous rêvez de rénover votre vieil escalier en bois ? Vous aurez besoin, dans tous ces cas de figure, d’un bon artisan menuisier.

Peut-être connaissez-vous quelqu’un qui a récemment eu besoin de faire appel aux services d’un menuisier. S’il est satisfait du travail accompli, c’est l’occasion de lui demander le contact de ce professionnel. N’hésitez pas à parler de votre projet autour de vous : le bouche-à-oreille fonctionne généralement très bien.

Si personne autour de vous n’est en mesure de vous recommander un menuisier, vous pouvez appeler la Chambre des métiers de votre département, interroger les moteurs de recherche en regardant les différents avis ou encore passer par un annuaire spécialisé.

N’hésitez pas à demander plusieurs devis pour être en mesure de comparer. Toutefois, le prix n’est pas le seul critère à prendre en compte : renseignez-vous également sur les différents chantiers déjà réalisés par l’artisan, et exposez votre projet dans les moindres détails.